Les facteurs qui façonnent l’estime de soi

 

 Nous ne venons pas au monde avec une estime de soi déjà établie.  Nous formons une image de nous-mêmes qui est basée en grande partie sur la façon dont nous avons été traités par les personnes importantes dans notre vie : nos parents, notre fratrie, nos pairs, nos enseignants, mais aussi en tant qu'adulte par la façon dont on se traite soi-même.  En prenant conscience de ce qui nous a manqué dans notre expérience de vie (p.ex. notre enfance), nous nous donnons le pouvoir d'y remédier en tant qu'adulte en apprenant à nous traiter de manière à développer et maintenir une saine estime de soi.

 

 

 

Affection

 

 

Approbation

 

 

 

 Réconfort

 

 

Compréhension

 

 

 

 

Respect

 

 

 

 

 

 

Réussites

 

 

 

 Défaites

Sources externes

 

Recevoir d'autrui

 

 

Donner par autrui

 

 

 

 Se faire calmer

 

 

Être compris

 

 

 

 

Des autres

 

 

 

 

 

 

Avoir   un environnement qui nous  permet de vivre des succès

 

 Avoir  un environnement qui accepte nos défaites

et nos faiblesses

Soi-même

 

Se donner

 

 

Se féliciter

 

 

 

 Se calmer

 

 

Se comprendre

 

 

 

 

De soi-même

 

 

 

 

 

 

Choisir un tel environnement autant que possible

 

Choisir un tel environnement autant que possible

 

Conséquences sur l'estime de soi

 

Le message reçu est   « je mérite d'être aimé, je suis une bonne personne, aimable »;

 

Ça entraîne un sentiment   d'accomplissement.  Le message reçu est   « j’ai des habiletés dont je peux être fier » « je suis bon   dans tel domaine » donc on apprend à se connaître et à s'apprécier;

 

Se réconforter soi-même   nous amène à avoir confiance qu'on peut affronter des situations difficiles;

 

Se comprendre même lorsque   les autres ne nous comprennent pas exactement.  Ça valide nos émotions.  Le message est « je comprends pourquoi   je me sens comme ça ; je peux me fier sur mes émotions pour comprendre   mes besoins»;

 

Ne pas se donner des   responsabilités excédents nos capacités;

Accepter nos limites et   faiblesses;

Accepter qu'on a notre   opinion;

Faire respecter nos   décisions (ex.: quand on refuse quelque chose);

 

 

Ça nous permet de   développer nos forces, nos habiletés;

 

 

 

Ça nous permet de nous   accepter dans notre totalité.

 

 

Dre Joelle Sayegh, Psychologue rive-sud à Saint-Bruno en Montérégie

 

A proximité de Sainte-Julie, Boucherville, Saint-Basile, Brossard, Longueuil, Saint-Lambert, Longueuil, Sainte-Hyacinthe, St-Jean, Montreal

 

© Copyright (2003) Joelle Sayegh, psychologue

Ne pas copier sans autorisation